Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  richard le Mar 3 Fév - 0:39

"j'ai vu qu'il y a, demain mardi 2 février, une AG à 13h en J01, comptez vous y aller?"

Rectificatif: AG le mardi 3 février

Précision pas forcément nécessaire, mais c'est fait...
avatar
richard

Nombre de messages : 13
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://01ade.ifrance.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  auré le Mar 3 Fév - 11:29

Manthanomenos, je crois que tu n'a pas réellement compris le but de l'AG, ce n'est pas seulement une question de poids, mais c'est aussi l'occasion, la seule à vrai dire, qu'a un étudiant, de pouvoir à la fois mieux comprendre ce qui se passe, mais aussi de pouvoir donner son opinion et son avis propre! Car là, en étant derrière ton ordinateur, tu ne sais peut-être pas exactement ce que pense tout le monde, et justement cette AG permet de rassembler tous les étudiants, enfin en principe, afin d'aboutir à un vote et une ligne de conduite pour la suite, et ça c'est capital! Or si tout le monde pense, j'allais dire "comme toi", que de toute façon c'est peine perdue, que ça ne sert à rien d'y aller etc... là tu peut être sur que le mouvement ne va pas s'arreter de si tot! Car si à toutes les AG ils ont 100% de vote pour la greve, voir même le blocage... enfin voila! tu l'aura compris, je t'invite vivement à y participer, ainsi qu'à tous les autres étudiants, pour ou contre le mouvement!
ps: l'idée d'une AG propre au droit me parait à moi aussi une très bonne idée!! à faire très prochainement je pense! qui se charge d'organiser cela? si besoins d'aide n'hésitez pas!
avatar
auré

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 05/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Mar 3 Fév - 13:46

Respectons les choix de tous de participer ou pas a ces AG. Mais comme pour tous vote organisé, les absent donnent leur voix à la majorité !

Sur cette AG de droit, puisque je crois que nous sommes les seuls à maintenir via ce forum un contact entre étudiant qui discutent de ce sujet, je pensent qu'ensemble (puisqu'il y a des personnes pour et des personnes contre ce mouvement) nous pourrions organiser cette réunion, unissons nous pour organiser la fac et donner cette ligne de conduite aux étudiants juristes !
personnellement, comme manthanaménos le disait, faire une réunion avant lundi me parait bien. Nous sommes mardi, le temps que tout le monde retombe sur ses pieds et prévoit la chose, il faudrait une réunion jeudi ou vendredi. Et pour l'heure j'aurais tendance à proposer 14h ou 14h30.
Qu'en pensez vous ?
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  auré le Mar 3 Fév - 13:54

Personnellement je pense que tu as raison, c'est une bonne idée de la faire avant lundi, et jeudi ou vendredi aprem je suis partant!
avatar
auré

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 05/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

réponce à auré abstention / AG spécialisée

Message  richard le Mar 3 Fév - 14:00

je rejoint auré sur ce qu'il vient de dire une assemblée générale (AG) est un bon moyen de sondage pour décidé des suites du mouvement.
Pour ma part, et ce n'est qu'un avis perso. Les individus qui ne se déplacent pas lors de ses AG, peuvent être considéré comme abstentionniste du moment où il n'exprime pas leur point de vue au travers du vote. De ce fait, il ne peuvent pas se plaindre des action menées lors de se mouvement, car accepte les décision prise par leur absence d'expression. Dit de manière simple : "qui se taie consent!".

En se qui concerne une AG spécifique au droit, je suis assez partager. C'est certes un moyen de sondage et de prise de décision plus représentatif de notre FAC, via une assemblée réduite et spécialisé à notre cause. Mais c'est aussi un excellent moyens de division que le ministère pourrait utilisé à son avantage. C'est exactement ce qui ce passe dans certaine entreprise, où les syndicat sont divisé en zone géographique, fonction exercée au seins des entreprise, on prendra pour exemple les train et la poste.
Bref à crée une AG de droit il y a des avantage mais aussi certain inconvenants. Je ne sais pas à qui reviens la décision, mais quoi qu'il décide ce sera la suite serra délicate.
avatar
richard

Nombre de messages : 13
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://01ade.ifrance.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Mar 3 Fév - 22:18

je pense qu'il ne faudrait pas appeler ca une "Assemblée générale spécialisé" !
ce n'est pas une AG en dehors des autres AG.
Il s'agit plus d'une réunion d'information entre étudiant pour savoir comment pense la fac de Droit. Ca serait plus compris dans le mouvement déjà existant. Mais pour que l'on est une petite idée de ce que pense le département de Droit.
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

AG DROIT

Message  richard le Mer 4 Fév - 0:13

Je commencerai d'abord par présenter mes excuse pour mes futurs propos qui vont en froisser plus d'un et de la façon maladroite que j'aurai de les exprimés.
Là ce n'est n'est qu'un avis perso. C'est pourquoi, je vous invite à y réagir.


Une AG de droit
Après avoir assister à l'AG du 03/02/2009. Il m'est clairement apparue nécessaire d'organiser une AG DE DROIT, en voici les raisons

1. Une FAC inexistante.
Lors de l'AG, les étudiants ALL et sciences était très présent à l'instar du droit.
Pour preuve pas un seul candidat à l'élection du représentant des élèves de l'UJM, pour cause aucun de nos leader n'était présent. Perso c'est pas moi, le mec que personne ne cannai qui va se présenter.

2. Manque de mobilisation
Il est vrai que j'ai vue quelque tête de droit. Mais la mobilisation n'est pas assez marquer à mon goût. Il est vrai que c'est comme des vacance la grève, mais c'est quand meme vos 2 prochaines années de fac qui son en jeux si se n'est plus...
Faut pas croire qu'on vas tout vous ch***. Il faut prendre position des fois, pour ou contre c'est votre affaire. Mais au moins exprimez vous pour vous.

3.Une AG de droit, une bonne idée
Ce sera pour vous, pour nous, une réel occasion de donné un ton à nos actions et revendication. C'est de de cette façon que l'on pourra donner du poids à la fac de droit.

4. Lancer la machine de droit
Pour leur, j'ai pas d'infos sur une AG de droit. Mais je t'invite, oui toi qui lie ce texte pompeux à rameuter tes potes, fait tourner l'adresse de ce forum sur facebook, MSN, d'autres forum et ton blog si t'en as un. La première arme d'un mouvement, c'est l'information et le nombre. Alors pour quelque base à une AG de Droit, nourrisson un dialogue sur se forum en attendant un truc de plus structurer qui viendra par la suite.
avatar
richard

Nombre de messages : 13
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://01ade.ifrance.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Gadjet le Mer 4 Fév - 3:38

Je serais pour se rassemblement mais a des horaires un peux plus tardives...y'en a qui bosse :^)
Clem t'es sur sainté du coup?

Gadjet

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 03/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Mer 4 Fév - 17:10

J'aimerais avant toute chose rebondir sur les propos d'auré à mon encontre (on ne se laisse pas facilement marcher sur les pieds, hein? Twisted Evil )

>Si mon absence te choque et paraît manquer de civisme, noblesse, responsabilité, tout le fratras vertueux que tu veux, alors considère-la plutôt comme une forme de boycott. Ca te parle déjà un peu mieux j'espère. Et comme il faut une raison pour boycotter, je dirai que les règles du jeu dans cette forme d'AG sont biaisées en faveur de SHS et ALL, et au détriment du Droit. Bref, c'est une critique de la loi du nombre, qui donne raison au département qui a le plus de personnes mobilisées, que je fais là. (Et puisqu'on a fait tous du Droit Constitutionnel, cela devrait nous rappeler la raison d'être du Sénat français, de la Chambre des Représentants américaine ou du Bundesrat allemand! Wink ).

>Maintenant, comme tu l'as justement fait remarquer auré, une AG ne sert pas qu'à voter, mais aussi à donner son opinion et chercher à comprendre.
En ce qui concerne la compréhension des faits, je crois l'avoir suffisamment acquise pour ne pas avoir à entendre deux fois la même chose. (l'information est un droit, non un devoir. Personne ne peut donc me juger là-dessus tongue ).
Quant à l'expression de mon opinion personnelle, je suis peut-être faussement modeste, mais je considère que sur les questions de fond, il vaut mieux écouter nos aînés adultes, professeurs, dirigeants de la fac, ministres, largement plus expérimentés et au fait des détails et ramifications de chaque réforme en cours, qu'un simple étudiant néophyte! (désolé pour vous, pour moi ).
Cependant, en ce qui concerne la forme que prend ce mouvement, je suis en droit de réagir puisqu'il s'agit des rétentions des notes et des cours qui sautent à cause des grèves (qui ne seront d'ailleurs pas forcément rattrapés, notons-le bien), c'est-à-dire de la prise des étudiants en otage! Mais voilà, auré, crois-tu que ceux qui décident ces choses l'ignorent et ont besoin que j'aille leur dire en face? Bien sûr que non! Je ne perds donc pas mon temps en baillage inutile d'étudiant naïf! Evil or Very Mad (je ne vise que mon cas).

>Enfin, puisque "jamais deux sans trois", voici une dernière raison pour ne pas aller à cette AG. C'est que le mouvement faiblit! J'exagère? Pas du tout!
Tout d'abord, les professeurs s'étaient vantés durant la réunion d'info du front uni qu'ils avient formé ; je lis le CR de l'AG de ce lundi, le front uni a disparu! (aucune mesure commune n'est prise : chaque professeur est libre de faire grève ou non).
Ensuite, le CR du Conseil d'Administration de la même AG voit réduire les objets de contestation : exit le décret! Il ne reste plus que la suppression des 6 postes et la masterisation (ce que nos professeurs de droit considéraient comme les points mineurs du mouvement de protestation).
Et pour finir, les présidents de toutes les universités françaises viennent tout récemment d'approuver la réforme! Que dire de plus? la hiérarchie ne soutient pas les profs, les étudiants ne font pas preuve de beaucoup d'engouement non plus (du moins en droit)... le mouvement n'est certes pas encore mort (loin de là! ce n'est peut-être qu'un creux avant le réveil), mais le silence et la démotivation estudiantine sont à mon sens le meilleur moyen de l'enterrer!Twisted Evil
_____


Je clos ici ma réponse à auré et revient sur le projet de l'AG Droit.

Tous les arguments avancés en sa faveur sont plutôt bons à mon sens. Mais j'ajouterai qu'il y a un moyen d'information beaucoup plus rapide que le bouche-à-oreille: sur BVRA il ya des codes d'adresse. Par exemple si l'on veut s'adresser à toute la fac de Droit:
UJM_etp11100; UJM_etp21100; UJM_etp31100; UJM_etp11030; UJM_etp21030; UJM_etp41110; UJM_etp41130; UJM_etp41140; UJM_etp51110; UJM_etp51210; UJM_etp51120; UJM_etp51130; UJM_etp51140; UJM_etp51190; UJM_etp51200; UJM_etp31101; UJM_etpC1004; UJM_etpC1000; UJM_etp51000; UJM_etpC1002; UJM_etpC1003; UJM_etp31102
Bref, il suffit de faire une annonce pour cette AG et de l'envoyer à tous via le net! Smile
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  auré le Jeu 5 Fév - 14:43

Et bien merci de ta réponse Me...os (je me souviens plus du pseudo lol)! Et tu vois, je ne vais pas te contredire je suis d'accords avec toi! L'AG ne sert en fait pas réellement a grand chose puisque seules les personnes concernées y vont, et elle devient donc une dictatrice de la fac, puisque 400 bonhommes vont décider pour 4000 personnes! Et j'ajouterais même que celles ci sont soutenues par des profs, qui, très malin quand même, enrôlent des étudiants, et ce qui amène les blocages etc... Et a mon avis, pour éviter ceci, chaque étudiant devrait pouvoir donner son opinion, je sais pas, on es a l'heure des nouvelles technologies, alors pourquoi pas par mail!!
Enfin voila! De plus que si certains dans ce mouvement on de réelles convictions, et c'est bien pourquoi pas, je pense que beaucoup se rallient au mouvement tout simplement pour ne pas avoir cour et se prendre de bonnes petites vacances!
Mais personne ne pense aux étudiants, ceux qui on envie de bosser, d'avoir quelque chose à la sortie! Si la fac s'arrete pendant longtemps, avez vous penser à nos diplomes? que vont-ils valoir? va t-on ratrapper les cours? etc... L'an passé j'était en prépa, tous le monde, profs comme élèves, traitaient la fac de gros branleurs, je n'y croyais pas; mais là j'avoue qu'ils avaient bien raison! On peut avoir des convictions, mais en aucun cas elles ne doivent nuir à l'avenir d'étudiants.
Pour finir, je sais que je dois vous barber mais voila! pour finir, vous qui êtes en droit, je pense que vous devez savoir ce qu'est une assemblée nationale, c'est la représentation du peuple, or une loi qui en sort est légitime puisqu'elle émane des représentants du peuple! alors ne rêvez pas, la loi suivra son bout de chemin et ne se contentera pas de n'etre qu'un bout de papier!
Voila j'ai finis! Et je maintient ma position pour les AG, c'est préférable qu'un grand nombre y aillent!
avatar
auré

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 05/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Jeu 5 Fév - 17:19

auré a écrit:Et bien merci de ta réponse Me...os (je me souviens plus du pseudo lol)!
Fais comme mes amis sur un autre forum: appelle-moi mantha, ou manthano, comme tu veux!
Wink

J'en profite pour relancer une bonne initiative de Clément: le sondage qu'il a créé ne dispose pas assez de voix pour être significatif. N'hésitez-donc pas à voter si vous ne l'avez pas fait! Very Happy
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Jeu 5 Fév - 22:21

J'avous que vous êtes très fort tout les deux.

Pour commencer, notons que cette loi n'émane aucunement des représentants du peuple car il s'agit d'un décret ! il va être imposé à toute la communauté de l'éducation par un gouvernement qui n'a pas demander le moindre avis a cette communauté !

De plus, ce mouvement ne faiblit pas du tout, au contraire il s'intensifie notamment a l'UJM. Les débrayages ont commencé. C'est a dire que les étudiants grévistes interrompent les cours pour venir informer les étudiants et les inviter à les rejoindre (et pour preuve que le mouvement ne faiblit pas, la plupart des salles ont été vidées hier). Aujourd'hui il y a eu une manifestation réunissant professeurs et étudiants, et ont étaient nombreux (500 selon la police ... dont on peu augmenter le chiffre ! ^^). En outre, ce mouvement a coté la grève illimité, et reconductible comme la coordination nationale l'a demandé. Et beaucoup d'universités connues pour ne pas faire grève se sont mises en grève (Lyon 3 notamment, toutes la fac est en grève !) Vous me direz que c'est pas argument, ben moi je trouve que si ! c'est pas anodin, si même les fac connues pour être a droite font grève.

Pour ce qui est des AG, celle ci ne sont pas du tout inutiles, les discussions y sont nombreuses et les étudiants votent les revendications et les actions. Notons que le blocage de la fac sera à l'ordre du jour de l'AG de lundi. Notons aussi que les professeurs dans leur AG ont voté le soutient à toutes les actions étudiantes.

Le Président de l'université en compagnie des autres président du PRES ont voté la non remontée des maquettes.

En outre je peux vous assurer que le retrait reste très très présent dans les revendications des professeurs et des étudiants. Je ne sais pas ou il vous avez entendu que le retrait du décret n'était plus demander, mais la on peut poser un net démenti ! En effet, il s'agit la de la 3ème motion voté par la coordination nationale que les profs ont voté et les étudiants aussi.

Pour ce qui est de vos diplôme, inquiétez vous plutôt de ce qu'il deviendra si la réforme passe, si nos professeurs ne peuvent plus faire de recherche ? si nos masters disparaissent ? (car c'est peut être ce que vous envisagez comme la pire des solutions qui n'arrivera pas, et surement pas en Droit, mais c'est plus qu'envisageable !) Qu'elle est l'avenir pour notre formation surtout pour nous qui n'avons pas d'autre choix que celui de l'université ?
Sincérement, vous pensez qu'une semaine de cour en moins vous pénalisera ? même 2 pou 3 semaines ? Parlez en avec vos ainés (master 2) vous verrez ce qu'il vous dirons ! que pendant la license perdre ainsi 2 ou 3 semaine ce n'est pas si grave ! D'autant que pour le moment nous sommes en vacance, que l'on a une semaine de cour, puis une semaine de vacance, on peut profiter de cette période pour se mobiliser !

L'un de vous parlait de la mobilisation des prof qui se divise avec certains qui font grève et d'autre non. Mais ce n'est pas si facile pour les profs de faire grève, la plupart soutiennent le mouvement, mais pour raison financière ne peuvent pas faire grève. Mais ces profs soutiendront le mouvement, et accepteront les débrayages voir aideront en "poussant" les étudiants a sortir !

Alors franchement, ne pensez pas qu'a vous, pensez aux autres, merde quoi il est passé ou le "Fraternité" ? La solidarité avec vos professeurs ne tuera personne ! Je crois que vous confondez votre intérêt présent et votre intérêt futur ! Pensez bien que si le gouvernement remporte cette bataille, vos professeurs ne pourront pas vous enseigner aussi efficacement, surtout dans notre université provinciale de St Etienne !

Alors je vous le dis, réfléchissez non pas a votre partiel du 1er semestre mais pensez a votre avenir !
Vous pourrez peut être vous exilez sur Lyon ou dans une autre grande université pour vos masters, mais ce ne sera pas le cas de tout le monde et dans ce cas c'est l'égalité qui est remise en question !

et je clorais cette réponse en vous demandant:
Pourquoi êtes vous pour cette réforme ?
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Ven 6 Fév - 17:34

Et bien! Pour un modérateur modèle, tu nous fais-là un joli travail Clément! Pimenter son argumentation d'injures fait-i vraiment partie du Code de Bonne Conduite du forum? Laughing
D'ailleurs, tu es si enflammé dans tes réponses que tu en oublies de lire les messages de tes interlocuteurs! Pourquoi je suis pour cette réforme? Mais mon pauvre ami, je pourrais simplement me citer pour te répondre. mais après tout, comme u me parais un opposant de première classe, je vais essayer d'y mettre les formes!


>> Pourquoi je ne serais a priori ni pour ni contre:

Je considère que sur les questions de fond, il vaut mieux écouter nos aînés adultes, professeurs, dirigeants de la fac, ministres, largement plus expérimentés et au fait des détails et ramifications de chaque réforme en cours, qu'un simple étudiant néophyte! (désolé pour vous, pour moi ).
Cependant, en ce qui concerne la forme que prend ce mouvement, je suis en droit de réagir puisqu'il s'agit des rétentions des notes et des cours qui sautent à cause des grèves (qui ne seront d'ailleurs pas forcément rattrapés, notons-le bien), c'est-à-dire de la prise des étudiants en otage!

N'est-ce pas là assez clair: je ne me prononce pas sur le bien fondé de la réforme, mais je critique simplement les moyens employés par le mouvement!


>> Mais pourquoi je serais finalement pour cette réforme:

-> Parce qu'être pour la réforme,c'est être contre le mouvement. Et être contre le mouvement, c'est être contre les moyens employés par ce même mouvement. Logique, non? Je m'attaque stratégiquement à la source Mouvement, plutôt qu'à la conséquence Grève!

D'ailleurs parlons-en de la grève! Et de cette phrase des plus amusantes:
Mais ce n'est pas si facile pour les profs de faire grève, la plupart soutiennent le mouvement, mais pour raison financière ne peuvent pas faire grève. (dixit Clément)
Par principe, la grève, c'est comme le Poker, et il n'y a pour cela que deux règles qui s'appliquent: d'une part le grèviste n'est pas payé pour le jour où il ne travaille pas (logique!), mais d'autre part -si le mouvement de grève l'emporte et voit le retrait de la réforme contestée- alors ce même gréviste sera payé pour les jours où il n'aura pas travaillé.
Donc, si un professeur refuse de faire grève, c'est bien pour des raisons économiques, mais c'est surtout parce qu'il juge que le mouvement est une cause perdue, ou du moins que sa réussite est si improbable qu'il préfère ne pas parier sa journée de salaire dessus!
Et d'après l'emploi du temps des L1a, voir que seule la professeur d'histoire fait grève est assez révélateur de la foi des contestataires en leur propre mouvement!
EDIT: Toutes mes excuses pour cette erreur. Même si ce n'était pas de la désinformation volontaire. En effet l'administration avait promis d'envoyer la liste des profs présents jeudi. Jeudi soir: pas d'infos là-dessus. Je suis donc allé voir l'emploi du temps qui indiquait que Mmme Santucci ne faisait pas cour cette semaine-là. D'où mon erreur. Mais enfin, avec les nouvelles infos, ça ne fait que deux enseignants-chercheurs de CM en grève! Wink

-> La deuxième chose qui me motive à défendre la réforme, c'est ce qu'on pourrait appeler le patriotisme, ou nationalisme, comme on voudra. Mais je vais plutôt lui donner le nom de Fraternité dont Clément se targue:
Alors franchement, ne pensez pas qu'a vous, pensez aux autres, merde quoi il est passé ou le "Fraternité" ?
(Au passage, ça me fait penser à ce amusant one-woman-show de Royal qui faisait scander à tue-tête "Solidarité" aux socialistes! Laughing )

Mais avant de vous expliquer pourquoi, j'aimerais vous raconter une petite anecdote. Il s'agit de la réunion d'information de la semaine dernière pour les L1. Clément s'en souviens peut-être, il était là.

À un moment donné, j'ai pris le micro et j'ai dit: "Vous souhaitez que les étudiants soutiennent le mouvement, que je soutienne le mouvement. Cependant, j'aimerais avant ça pouvoir peser les pour et les contre. J'ai eu vos arguments en faveur de ce mouvement. Mais pourriez-vous me dire quels sont les arguments de nos dirigeants en faveur de cette réforme?" Et savez-vous ce qu'on m'a répondu? "Nous ne savons pas!". Shocked

Quelle belle bande d'hypocrites! Ou alors ce sont des imbéciles heureux! Parce que notez-le bien, pendant au moins trois ans ils vont nous répéter que pour bien comprendre une loi il faut cherche à connaître la volonté du législateur qui l'a conçue. Et dès qu'eux-mêmes se retrouvent devant une norme, un décret, ils font exactement le contre. (Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais, n'est-ce pas!). En tout cas ce n'est pas digne d'un législateur! No

Du coup, je répondrai à leur place. Car au cas où ils ne l'auraient pas remarqué, cela fait près de six mois que chaque matin les journaux ne cessent de parler de la crise qui ravage notre pays. Il est donc apparu impérieux à nos dirigeants de se serrer la ceinture et de rationnaliser notre système économique déficitaire par de nombreuses réformes. Les fonctionnaires, les hôpitaux, les écoles, tous sont concernés. On le voit avec la faculté. En effet, le décret a pour but avoué de faire des économies et de transformer les facultés en espèce d'entreprises qui gèrent rationnellement leurs budgets, plutôt qu'en service public qui par nature se retrouve forcément déficitaire. D'où la centralisation opérée à Lyon en ce qui concerne notre région et le renforcement des pouvoirs des présidents des facultés. D'où le contrôle des enseignants-chercheurs afin de ne gaspiller aucun centime.

Certes cela va défavoriser les universités provinciales comme Saint-Etienne, mais si ça peut aider notre pays à se redresser, alors c'est un sacrifice honorable. D'où l'usage que je fais du terme de "Fraternité" si cher à Clément. Car s'il critiquait les quelques étudiants comme moi d'égoïstes vis-à-vis de la Faculté de Saint-Etienne, moi je traiterai à mon tour les universitaires stéphanois d'égoïstes vis-à-vis du Peuple Français! Êtes-vous réellement prêts à défendre vos privilèges au détriment des victimes de la crise? Si oui, cela est fort dommage pour vous et à votre place j'en serais honteux. Car en ce qui me concerne, je suis Français avant d'être Stéphanois! Et j'en suis fier! Very Happy

Es-tu satisfait maintenant, Clément? Ai-je suffisamment répondu à ta question? En tout cas, j'espère que tu ne liras pas mon message en diagonale cette fois! Wink

Et au fait! Ton "vous êtes très forts!", je le prends comme un compliment! Smile


Dernière édition par manthanoménos le Lun 9 Fév - 14:01, édité 1 fois
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Dim 8 Fév - 15:05

Tout d'abord je me félicite que tu le prenne comme un compliment, c'est mieux ainsi. Ensuite, permet moi de dire qu'en rien ma réponse était injurieuse et que tu va un peu vite en besogne.

Justement c'est parce que j'avais lu tes réponses (et non en diagonale) et que je les trouvais si ce n'est insatisfaisante je dirais incomplète que je te posais la question et tu l'a bien compris car tu a finalement donné ton avis sur cette réforme et pas seulement un avis contre le mouvement. Tu sais bien que le mouvement découle de la réforme, mais qu'être contre le mouvement n'entraine pas forcement d'être pour la réforme. C'est pour cela que je posais cette question qui d'ailleurs ne s'adressait pas qu'a toi. Je ne pensais pas que l'on pouvait être si fermement engagé contre ce mouvement et n'avoir que faire du pourquoi de celui ci !

Après, que tu me compare à Royale, personnellement les socialos ou les autres ce n'est pas mon affaire, et je n'ai pas eu connaissance de son discours, donc tu en fait ce que tu en veux.

Pour ce qui est de la grève, j'avoue ne pas être "calé" sur la question, mais il ne me semble pas que si le mouvement de grève l'emporte, les salaires soient rendus, j'ai fait une brève recherche qui appuierait ta réponse, et ce que j'ai trouver c'est que dans le secteur privé les salariés grévistes peuvent toucher le salaire des jours de grève si leur revendication porte sur la récupération de salaires impayés par leur employeur. Après, je ne suis pas très informé sur le droit de grève, c'est pour cela que je souhaiterais que tu étaye ton information.

En outre, il n'y a pas que notre bien aimée Mme Santucci qui sera absente cette semaine, notons également l'absence de notre professeur d'economie politique M. Cheynet Pascal, et notre professeur d'organisation administrative Mme Merley Nathalie. Ainsi que de nombreux chargés de TD (notons M. Polat (constit) Mme Caddell (anglais) Mme Pinsard (constit) Konak (anglais) Mme Jacquelot (constit) M. Green (anglais) Mme Olagnol (civil) M. Beal (constit) ). De plus tous les professeurs ont voté la rétention des notes. Et il faut aussi savoir qu'il est fréquent que tous les professeurs ne se mettent pas immédiatement en grève, certains attendent l'évolution du mouvement.

Après, je ne vois pas en quoi on pourrais relever notre pays (et je dis bien NOTRE car moi aussi je suis français et fier de l'être mais je suis également étudiant et fier de l'être) si on détruit notre éducation ? Je ne pense pas que sacrifier un des pilier du pays soit la meilleure des solutions. Je dis un pilier car s'en est un. En effet, l'éducation et en particulier la fac forme l'avenir de chacun, elle donne a tous une chance d'accéder à un statut social. C'est aussi un lieu d'échange entre les étudiants, des échanges qui perdureront au fil des années et qui permettront de créer des réseaux (dans le sens positif du terme). De plus ce que tu nomme le "contrôle" des enseignants chercheurs ne rapportera rien à l'Etat, puisqu'avec l'autonomie, c'est les facultés qui se gèreront.

En outre, tu dis des grévistes qu'ils sont égoïstes, qu'ils ne pensent pas au peuple français ? aux victimes de la crise ? Sache seulement qu'eux aussi en sont victime de cette crise ! tout le monde en est affecté. Et ils pensent aussi à l'avenir, à leurs enfants et à ceux des autres, pour leur permettre d'avoir une bonne éducation. Le développement durable ne devrait pas s'appliquer qu'a l'environnement, mais à l'humanité aussi ! Penses tu vraiment qu'en supprimant la recherche on puisse aboutir à un monde meilleur ? Pense tu que si l'on supprime les sciences dites molles ça ira mieux ? Si l'on enlève la Philosophie, l'Histoire ? les Lettres ? la Sociologie ? la Psychologie ? Car qui investira dans ces filières essentielles au bon fonctionnement non pas de l'économie mais de la VIE !

Les arguments avancés par le gouvernement ne répondent pas à cela, l'économie ne justifie pas tout. C'est pour cela que les professeurs ne peuvent te donner de réponse.

Et personnellement je suis prêt à défendre mon privilège qui est celui d'avoir accès à une éducation digne de ce nom !
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

mouvement des prof

Message  richard le Lun 9 Fév - 10:30

Bonjours,
Ici je vais faire une remarque au sujet du mouvement des profs.

Je l'ai toujours dit (pas sur le forum, mais j'y viens). Le droit de grève et de manifestation est l'un des moyens que nous avons, pour conserver ou obtenir des libertés et des meilleurs qualité de vie et de travail. Il faut se rappeler que les mineurs, cheminots et bien d'autre encore on obtenue les libertés et protection du travail don nous jouissons aujourd'hui.
Pour cette raison, je comprend que les profs, fassent grève et refusent de communiquer les notes d'examen.

Toutefois, j'ai reçue comme vous tous la liste des enseignants présent cette semaine...
A ma grande surprise, Mes profs de civil, et constit font cours !
Alors là je comprend plus grand chose !

J'ai dit que j'étais d'accord qu'ils garde les notes si il fessait grève, en l'occurrence il ne la font pas!
Dans cette optique, je trouve incohérent qu'ils refusent de dévoiler les notes.

En survolent le poste précédent de Clément (dsl, je suis dans le Q, je le lirai mieux tout t'a leur), j'ai remarquer que tu disait que certain profs attendait l'évolution du mouvement pour agir. Pour ma par je trouve que ca ressemble à du retournage de veste, enfin je peux me tromper.

Je finirait par un comparaison que j'aime bien !

Lorsque les agent SNCF son pas content car on ferme les gares, supprime des postes, du manque de sûreté dans l'enceinte de l'entreprise....(bref quelque soit le motif), il demande pas au voyageur de bloquer les trains en envasant les voies et en fessant la morale au autre voyageur qui sont dans les trains.

Alors, je ne comprend pas que les profs votent le soutien au débrayage (dont il on fausser le sens) alors que eux ne font pas grève! Ce n'est pas de la prise d'otage, c'est carrément transformer les étudiant en chair à cannons. Il envoie les élève au front alors qu'eux reste tranquille au chaud à être payer tout en avançant le programme.

Ps: le débrayage est l'action lorsque les employés d'une entreprise quittent leur poste de manière concerter pour faire grève.
1- les étudiant ne font pas grève car ne sont pas des employé.
2-En aucun cas le débrayage implique la perturbation des cours.

Ps2: Il ne faut pas mettre tous les profs dans le même panier, je suis sure que certain on voter le "soutien inconditionnel au action des étudiants" et font grève. Ce qui précède n'est pas une généralité.
avatar
richard

Nombre de messages : 13
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://01ade.ifrance.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Lun 9 Fév - 12:33

En fait mon ricard, la solution pour la rétention des notes est très simple:
Pour pouvoir communiquer officielement les notes, il faut que les profs se réunissent pour les délibérations. Tant que celles ci ne sont pas faites, ils ne peuvent pas donner les notes, or il faut tous les profs, donc tant qu'il y a autant de prof en grève...
Et puis, notamment a propos de Perret Richard, elle est plutôt contre le décret même si elle fait cour (présente aux manifs, ...) donc, je pense personnelement qu'elle fait partie de ces profs qui se jetteront dans la bataille plus tard.
Car, mais ce n'est qu'une supposition, stratégiquement, ca ne serait pas bête de garder des "cartes dans sa manche". En effet, avec les vacances qui arrivent, engager toutes les forces dans le combat peut être inefficace, mais réinjecter du sang frais dans la bataille quand ca s'essoufle ou simplement remplacer les autres profs. Parce qu'il faut voir aussi que les profs en faisant grève sacrifie leur salaire, et je pense qu'ils ont compris que ce mouvement pourrait durer un peu. Comme ils doivent savoir que les étudiant de droit sont tellement studieux qu'ils ne veulent pas rater un miette de cour, ils ne peuvent pas compter sur eux pour instaurer un roulement, par conséquent ils s'organisent entre eux pour ralentir la machine sans trop se pénaliser, pour pouvoir rester mobiliser dans la durée.
Mais après, tout ça n'est qu'une supposition.
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Lun 9 Fév - 13:56

Au fait Clément, tu fais grève toi?
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

mouvement des profs

Message  richard le Lun 9 Fév - 14:23

Merci clément pour tes précisions.

J'avais oublier certains details notament sur les jury d'examen.
avatar
richard

Nombre de messages : 13
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://01ade.ifrance.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Lun 9 Fév - 21:07

La nouvelle circule: les étudiants de L1 Droit vont se réunir. Mais voilà de quoi y parlerons-nous, ce n'est pas encore défini. Je propose un programme:

1- Temps d'information sur le mouvement (sans débat)
2- Débat encadré puis Vote pour savoir quelle sera la prise de position majoritaire des L1 Droit par rapport au mouvement. (Pour ou contre le mouvement? Pour ou contre les moyens utilisés?)
3- (facultatif) Voir selon ce vote, et si les L1 Droit sont partants, quelles actions entreprendre.

Qu'en pensez-vous? Et surtout toi Clément, puisque tu prends la responsabilité d'organiser cette réunion. Wink
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Mar 10 Fév - 2:45

Bah perso, j'avais aussi envisagé un ordre du jour dans ce genre la mais sans le dernier point.

je verrais plutôt :
1° Information des étudiants, par nous même (possible intervention de personne impliquées dans le mouvement qui on fait des recherche dessus)
2° débat
3° election de délégué pour faire le lien avec les professeurs (notamment pour demander la remise officieuse des notes)
4° vote pour savoir si la 1ere année se joint au mouvement de la fac, ou pas.

Pour le moment, je ne fais pas grève, car j'attends de voir la position de mes collègues, etre seul en rève ne sert a rien d'autre qu'a me pénaliser. Mais selon l'évolution je me mettrais en grève.
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  auré le Mar 10 Fév - 20:13

J'ai une un bug de connexion internet, mais je vois qu'il y a eu de longs débats pendant mon absence, et j'en suis heureux, car je trouve ça très enrichissant! et manthanoménos très beau discours Very Happy
Clément, le programme que tu as proposé me parais très bien, mais je ne vois pas réellement à quoi vont servir les délégués (alors élus par les premières années) ? et qu'entends tu réellement par "remise officieuse des notes"?
avatar
auré

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 05/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Mer 11 Fév - 16:31

Bon, le programme de la réunion a été envoyé (étoffé d'un peu de fioritures qui devraient nous amener quelques newbies de plus! Very Happy Ou alors, c'est que je suis nul, et que Lysias, faut laisser tomber!^^ )

Sinon, merci pour tes compliments auré, même si Clément en fait tout autant (si ce n'est plus).
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Clément le Mer 11 Fév - 18:41

Je pensais que le rôle des représentants était évident:
1° Créer un lien entre les élèves et les profs dans le but avoué de demander la remise officieuse de notes
2° représenter la 1ère année dans les AG étudiantes pour que nous aussi ayons notre mot a dire.
3° montrer une certaine unité de la part de la fac de Droit.

La remise officieuse des notes. Ca aussi me paraissait assez évident.
Il s'agit que les représentants négocient auprès des profs qu'ils nous remettent individuellement nos notes sans qu'ils soient passé par l'administration.
Bien sur pour pouvoir négocier avec les profs il faudra que nous ayons de quoi négocier. Autrement dit, il faudra que nous acceptions de nous joindre au mouvement et de s'impliquer un minimum pour que les profs aient des garanties de notre soutient.
Cela peut se faire, ça a été fait a Reims, a Bordeaux, a Lilles.
Mais de tout cela sera débattu vendredi
avatar
Clément
Admin

Nombre de messages : 90
Age : 28
Date d'inscription : 16/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://droit-today.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  auré le Mer 11 Fév - 21:30

d'accord, je ne savais pas que cela s'était déja fait dans d'autres facultés, merci bien pour la précision! Je vois que tu te tiens vraiment au courant de tout et à fond, et c'est très bien!
à vendredi et merci
avatar
auré

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 05/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  manthanoménos le Jeu 12 Fév - 16:11

Clément a écrit:Je pensais que le rôle des représentants était évident:
2° représenter la 1ère année dans les AG étudiantes pour que nous aussi ayons notre mot a dire.
affraid
Ca, j'y suis fondamentalement opposé. Si tu veux un parallèle avec nos cours de droit, je préfère que nos représentants disposent d'un mandat impératif, plutôt qu'un mandat représentatif. C'est-à-dire, de façon plus concrète, que lors des AG par exemple, ils n'aient pas de pouvoir de décision. Ils seront de simples délégués chargés de faire le lien entre les L1Droit et les professeurs, personnels et responsables divers. Ce seront des porte-paroles!
Sans quoi, je m'opposerai formellement à leur nomination demain!

Clément a écrit:
Bien sur pour pouvoir négocier avec les profs il faudra que nous ayons de quoi négocier. Autrement dit, il faudra que nous acceptions de nous joindre au mouvement et de s'impliquer un minimum pour que les profs aient des garanties de notre soutient.
Ce genre de damnation en échange de quarante-quatre vierges me paraît malsain... No
Je serai plutôt pour leur donner des garanties que nous ne les gèneront pas dans leur mouvement! Ce qui à mon sens est plus subtil et avantageux pour les étudiants de L1Droit...
avatar
manthanoménos

Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://forum.tolkiendil.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction sur le mouvement de la fac de droit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum